Un peu d'histoire

« […] Pour mieux s’entendre rire […] jusqu’à ce que l’accordéon expire » chantait le grand Jacques, qui s’y connaissait en concerts qui vont jusqu’au bout du souffle. C’est aussi la devise du duo qui se base avant tout sur l’énergie des rythmes de danses et passe du traditionalisme au modernisme avec un enthousiasme détonnant !

Flavien DI-CINTIO : accordéon diatonique

Cédric MARTIN : accordéon diatonique

Et sinon ils ont fait quoi ?