Depuis tout petit il voulait être batteur, mais c’est à l’âge de 10 ans que sa maman lui achète une guitare et qu’il débute l’apprentissage du répertoire classique, avant d’être sauvé, en découvrant les monstres du blues et le rock des années 70…

Ado, il électrifie ses sens mais c’est en tant qu’étudiant à Strasbourg, en 1999 que Vincent découvre les musiques du monde, la musique irlandaise et un peu plus tard la musique bretonne, les fest noz et les bals en général.

Après de nombreux voyages et la rencontre de guitaristes comme Jean Charles Guichen, Gilles Le Bigot ou Aurélien Tanghe, il développe son propre jeu autant rythmique que mélodique dans l’accordage DADGAD qui offre des résonances toutes particulières sur un répertoire ouvert, allant de la musique irlandaise, bretonne, du bal généraliste ou de ses propres compositions…

Mélomane avant tout, Vincent aime l’énergie et la subtilité qu’il puise chez des musiciens comme Ian Carr, Kris Drever, Roger Tallroth, mais aussi sur la scène rock qu’il affectionne particulièrement, addict de Led Zep, John Butler, Keziah Jones, les Strokes, Jack White et bien d’autres …

Depuis peu, il pratique également la guitare 12 cordes et la basse électrique et affectionne les petits boîtiers qui font des sons bizarres…

Groupes :

// MOUSSAKA

// BIG JEANS

Spectacle :

// TROIS COUPS DE CUILLÈRE À POT